Accueil/Blog/L’avènement du commerce mobile/

L’avènement du commerce mobile

Publié Mis à jour Par

Les chiffres clés du e-commerce et du m-commerce en 2016

D’après une étude réalisée par le Centre for Retail Research et publié par RetailMeNot(1), le marché du e-commerce continue sa croissance fulgurante. Ce rapport tient compte des ventes réalisées auprès du consommateur final sur Internet et exclut les catégories billets, vacances, assurances, services financiers, voitures, et la restauration.

En effet, l’année 2015 a encore été accompagnée d’une forte croissance de l’e-commerce en France avec un chiffre d’affaires total de 36,5 milliards d’euros. En 2016, cette croissance devrait continuer son ascension et atteindre +17% de croissance pour 42,6 milliards d’euros avant la fin de l’année (RetailMeNot – CRR, 2016).

Ces chiffres sont aussi dû à l’explosion du m-commerce durant ces dernières années. De plus en plus de personnes sont équipées de smartphones : l’étude donne 58% de personnes possédant un smartphone en France, un peu en dessous de la moyenne européenne qui est de 62%. D’après la même étude, la croissance du e-commerce français a augmenté de 45% et de 42% sur tablettes et smartphones respectivement alors que seulement une progression de 10% a été observée sur ordinateur.

Le m-commerce moteur de croissance du e-commerce

Néanmoins, malgré la plus forte croissance du canal mobile, l’achat sur internet se fait encore majoritairement sur ordinateur. En France en 2015, 29,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires global en e-commerce a été réalisé par des achats sur ordinateur contre 7 milliards pour les appareils mobiles : c’est quand même 19,2% du chiffre d’affaires global.

Comme vu précédemment, la croissance du canal mobile est beaucoup plus élevée que celui des achats par ordinateur. En 2016, les prévisions sont de 32,6 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour les achats par ordinateur contre 10,1 milliards d’euros pour les achats sur appareils mobiles, cela équivaudrait à 23,1% du chiffre d’affaires du e-commerce français.

Ailleurs en 2016, la Grande-Bretagne s’en tirerait avec une part de 35,6% de chiffre d’affaires par les ventes sur internet via mobile. En Europe en 2016, près d’un quart des ventes sont effectuées sur mobile. Afin d’assurer le succès de leurs ventes, les sociétés vont donc devoir proposer à leurs clients des façons adaptées d’acheter via leurs terminaux mobiles.

Les mobinautes sont de plus en plus enclins à utiliser leur téléphone comme outil d’achat

Toujours d’après RetailMeNot, la France est 4ème en dépense annuelle moyenne sur mobile avec 522€ par acheteur. Elle est derrière la Grande-Bretagne (732€), les États-Unis (678€) et l’Allemagne (659€). La France fait donc bonne figure et se place au-dessus de la moyenne Européenne (497€ par acheteur européen). Le mobinaute français achète souvent, mais pour un panier moyen plus faible. En effet, l’étude publiée par RetailMeNot donne la France 3ème en fréquence d’achat avec 10,5 achats par an. C’est devant les États-Unis (10,1). Pour compléter le podium, il y a encore la Grande-Bretagne avec 14 achats par an et l’Allemagne avec 12,9. Pour le panier moyen par contre, la France se trouve un peu en dessous de la moyenne Européenne : 49,74€ pour la France contre 50,72€ pour l’Europe.

D’après la Fevad(2), nous serions 6,6 millions de français à avoir déjà effectué un achat depuis notre téléphone portable. Cette étude annonce que 44% des acheteurs possédant un smartphone utilisent leur téléphone pour flasher un QR-code ou un code barre sur une publicité. Aussi d’après la même étude, 43% des sondés ont déjà utilisé leur téléphone en magasin afin de comparer des prix ou de consulter les avis des autres clients. Encore, 32% des acheteurs ont autorisé leur géolocalisation afin de recevoir des promotions et des bons plans près de chez eux et 31% interagiraient sur les réseaux sociaux avant ou après un achat.

Sources :

(1) RetailMeNot – CRR – http://www.retailmenot.fr/2016/02/infographie-le-shopping-mobile-en-europe-et-en-amerique-du-nord/ Consulté de 4 septembre 2016

(2) Fevad – Fédération E-commerce et Vente à Distance – http://www.fevad.com/uploads/files/Enjeux2016/Plaquette-Chiffres-2016_Fevad_205x292_format-final_bd.pdf Consulté le 5 Septembre 2016