Accueil/Blog/Le nouvel engouement des Français pour le Black Friday – Partie 1/

Le nouvel engouement des Français pour le Black Friday – Partie 1

Publié Mis à jour Par

Cette année, et comme chaque année s’est tenue le Black Friday, un événement né aux Etats-Unis, dorénavant mondial, permettant aux acheteurs d’acquérir des biens ou services à moindre coûts. Cet événement à démontré une fois de plus l’importance du commerce électronique, car en effet environ 60% des consommateurs ont annoncé qu’ils souhaitaient effectuer certains de leurs achats en ligne à l’occasion de ces soldes exceptionnelles.

Cependant quel est l’impact de l’e-commerce mobile sur un tel événement ? Les e-commerçants y sont-ils préparés ? Les consommateurs sont-ils enclins à consommer sur ces nouvelles plateformes ? Nous allons essayer d’y répondre dans la suite de cet article.

 

L’évolution du Black Friday en France au fil des années

Le Black Friday est arrivé en France en 2014, notamment par le biais d’Amazon, PriceMinister, Rue du Commerce et autres grosses enseignes. Il aura fallu peu de temps pour que la plupart des commerçants franchissent le pas. En effet, en 2016, il a été recensé qu’environ 90% des enseignes de ventes physiques ou en ligne s’étaient jointes au mouvement, et proposaient des produits à prix défiants toute concurrence.

Avec plus de 10 millions de consommateurs en 2015 le jour du Black Friday, les Français n’ont pas longtemps hésité à sauter sur l’occasion. L’engouement est tel qu’en 2016, ce sont plus de 15 millions de Français qui ont décidés de faire leurs achats en ce jour (1).

En 2017, c’est 33% de chiffre d’affaires supplémentaires qui a été réalisé par rapport à l’année précédente, pour 30% de transactions supplémentaires, signifiant que les Français sont prêts à dépenser plus avec une augmentation du panier moyen de 112€ en 2016 à 118€ en 2017 (2).

Suivant de tels résultats, nous pouvons affirmer que le Black Friday est devenu de nos jours l’un des événements commerciaux les plus importants en France, devant les soldes d’hiver.

 

Le Black Friday électronique

Cette année, le Black Friday a généré un taux de ventes à peu près équivalent dans les points de ventes physiques et sur les plateformes en lignes (60% des consommateurs ont annoncés qu’ils effectueraient des achats en ligne, contre 58% des consommateurs qui ont annoncés qu’ils effectueraient des achats en magasins).

Le site de vente en ligne Amazon a rapporté avoir vécu sa meilleure période de ventes en France, avec un volume de ventes supérieur de 40% par rapport à l’année précédente et avec un taux de transactions pouvant aller jusqu’à 1400 par minute (1).

Le Black Friday, suivit par le Cyber Monday est également une bouffée d’air frais pour les détenteurs de petites et moyennes boutiques en ligne, notamment celles tournant sous le CMS PrestaShop. Certaines boutiques peuvent réaliser un chiffre d’affaires correspondant à un mois entier, voir plus, en ces seuls jours de soldes.

Au fil des années le pourcentage de part de PrestaShop sur l’e-commerce Français n’a cessé de croitre, pour arriver à plus de 50% de plateformes de vente en ligne tournant sur cette plateforme.

Dorénavant, la plupart de ces boutiques préparent les périodes de fêtes (dont le Black Friday) avec un très grand soin. Réapprovisionnement des stocks, amélioration du site (autant « desktop » que « responsive »), promotions, embauches…, tout est fait pour attirer le plus de clients, et générer un maximum de chiffre d’affaires.

Un problème reste tout de même entier, comment pallier au manque à gagner dû aux visites sur les supports mobiles ? Bien que de nombreuses boutiques proposent de nos jours une version « responsive » de leur site, beaucoup ne proposent encore rien, de près ou de loin, compatible avec ces supports. Et la version « responsive » est-elle également suffisante pour les consommateurs souhaitant acheter sur leurs téléphones ou tablettes ?

 

Conclusion

Avec une telle mise en place, ne serait-il tout de même pas important d’accroître d’avantage les performances et la facilité d’utilisation de cette plateforme de vente sur les supports mobiles ? Sachant que les achats réalisés via ces supports sont de plus en plus importants, bien que très faibles par rapport au taux de visite qu’ils engendrent ?

Voici une étude réalisée par IBM sur le Black Friday de l’année 2015, démontrant la pauvreté des achats effectuées sur mobile comparé au taux de visites.

 

 

Ce sera la problématique à laquelle nous essayeront de répondre dans le prochain article.

 


Sources

(1) http://www.lefigaro.fr/conso/2017/11/27/20010-20171127ARTFIG00254-les-ventes-du-black-friday-ont-progresse-d-un-tiers-en-2017-en-france.php

(2) https://black-friday.sale/fr/black-friday-resultats-2017/